Morceaux de ciel

Chaîne de Markarian

La constellation de la vierge abrite l'amas de galaxies du même nom, un petit monstre fort d’environ 2000 membres de tailles et de formes variées, situées entre 50 et 70 millions d’années-lumière de distance. Ces galaxies sont liées par leurs interactions gravitationnelles, qui les déforment et les entrainent en orbite les unes autour des autres… à tel point que même notre propre galaxie et cet amas sont reliés par la gravité, malgré la distance.

Au sein de cet amas, un ensemble de galaxies forme un chapelet, qui fut étudié au XXe siècle par Benjamin Markarian, qui mis en évidence le mouvement d'ensemble de cette chaîne, qui porte désormais son nom. Une partie de ses composants sont toutefois connus depuis le XVIIe siècle, comme M84 et M86, découverts par Charles Messier. Il est aisé de distinguer une quinzaine de membres majeurs, plus de nombreux satellites visibles en arrière-plan (comptez les « tachouilles »). Chacune de ces galaxies abrite plusieurs dizaines de milliards d’étoiles semblables à notre soleil.

Autant dire que statistiquement, il y a d’assez bonnes chances pour que à un moment donné, des entités, situées sur une probable planète en orbite autour d’une de ces étoiles, pointent quelque amplificateur optique dans notre direction ; et discernant le petit univers-ile que nous nommons « voie lactée », s’interrogent à leur tour sur la présence d’autres entités qui les observeraient :)

Voila également une petite cartographie des principaux éléments :

Détails de la prise de vue :

  • Date : 28/04/2015
  • Setup : NP101 à F/D 5,4 sur EQ6
  • Imageurs : Atik 4000 refroidie à -20°C
  • Prise de vue : 30 x 4 minutes en luminance, 14 x 2 minutes pour chaque couche R,G et B en bin2
  • pré-traitement : Prism, FITS liberator
  • traitement : Photoshop

retour en haut | retour à l'accueil